mercredi 22 décembre 2010

En vacances

Je suis en vacances au Mexique. Je suis donc beaucoup moins présente ici mais je reviens bientôt!

Je vous souhaite de bonnes vacances.
BONNE ANNEE!

lundi 20 décembre 2010

Une petite idée, noël 6

Au moment de donner les cadeaux pour noël
Et si on rendait ce moment un tout petit peu plus compliqué ?
Avant de pouvoir recevoir un cadeau, il faut fêter cela en chantant, en dansant, en inventant un poème, etc. Cela apporte beaucoup de sourire, de rire et ça fait durer le plaisir !

samedi 18 décembre 2010

Préparation de noël : une idée de cadeaux

Connaissez-vous le magasin  « Nature et découvertes » ? Personnellement je l’aime vraiment beaucoup.  D’ailleurs  ce  n’est pas seulement un magasin mais c’est aussi devenu une fondation, je vous laisse lire un extrait de leur valeur :
« L’engagement : connaître et respecter la nature mais aussi la protéger, tel était l’engagement qu’avait pris Nature & Découvertes dès sa création. C’est pourquoi nous avons créé en 1994 une Fondation sous l’égide de la Fondation de France à qui nous reversons chaque année 10 % des bénéfices nets. »
Mon fils a reçu récemment un cadeau que nous avions choisi à « Nature et découvertes » : «  J’aide les p’tites bêtes du jardin. Je protège les oiseaux, les hérissons et les coccinelles en leur construisant une cabane en bois, une mangeoire à graines ou un abri pour se nicher ». Le paquet est composé d’un livret mode d’emploi pour les constructions ainsi que le matériel pour fabriquer une cabane à oiseaux.


Dans la même idée il existe « la caisse à outils et mon nichoir a bâtir ».
Ce sont des belles idées pour encourager nos enfants à découvrir la nature !

jeudi 16 décembre 2010

Préparation de noël : une idée de cadeaux

Récemment, j’ai découvert des jouets qui m’ont enchantée. D’ailleurs, je n’étais pas la seule puisque mon mari exerçait son imagination avec un des modèles dans le magasin même. Ce sont des jouets en bois de la marque Grimm, voici une présentation de ces jouets :
« Des jouets en bois conçus et colorés pour éveiller vos enfants.
-sont utilisés dans la pédagogie Waldorf et Montessori.
-aident les enfants à découvrir et développer leur imagination à travers des formes simples.
-créent de magnifiques objets décoratifs.
-stimulent le toucher .
Les bois utilisés sont le tilleul, l’aulne, l’érable, le cerisier, issus de forêts durables. Pièces fabriquées et poncées à la main avec bords arrondis. Toutes les couleurs utilisées sont à base d’eau, appropriées aux enfants. Idem pour l’huile naturelle. »

Personnellement, j’ai acheté un modèle d’arc-en-ciel  dans le magasin où j’avais acheté mes couches lavables.
Sinon, vous pouvez aussi trouver ces jouets ici.


Je vous souhaite à tous une bonne recherche pour vos cadeaux de noël.

mercredi 15 décembre 2010

Avoir des petits mecs

C'est :  

trébucher sur une voiture le soir quand on va les embrasser,
les entendre s'émerveiller à chaque roulement de moteur,
leur apprendre à faire pipi debout et dans le trou,
les voir sauter, grimper, courir, crier partout et très souvent,
leur expliquer que leur "truc" n'est pas un jouet et les rassurer qu'"IL" ne se casse pas,
voir des dessins de pirates, de chevaliers, de dragons, de voitures,
entendre dire que les filles c’est compliqué car elles disent souvent: « t’es mon copain, t’es plus mon copain ! »,
entendre  des « maman, t’es la seule fille! »,
jouer au foot,
avoir des tonnes de câlins,
guérir des bobos car l’épée en bois peut faire mal,
recevoir beaucoup d’amour !

dimanche 12 décembre 2010

Un calendrier et un journal

J’adore les journaux, les petits cahiers et tout support où on puisse écrire. J’aime aussi garder des souvenirs, faire des albums photos par année, ou cette idée de faire un album du quotidien, etc.
J’ai découvert une idée qui m’a beaucoup enthousiasmé et qui résume bien mon amour pour l’écriture mais aussi pour la conservation des souvenirs. L’idée est de constituer un calendrier : chaque jour est une petite carte où nous pouvons inscrire une activité de la journée, cela peut être : 29 novembre 2010 : il a neigé ou 24 décembre 2004 : mon fils a mangé sa première pomme râpé, etc. Entre chaque mois, il y a une carte postale pour séparer les mois. Les petites cartes étant assez grandes nous pouvons recommencer chaque année (voir photo).
Quelle joie de pouvoir relire les faits des années précédentes !
Ce calendrier peut être une idée originale pour un  cadeau durant ces fêtes et à la veille de la nouvelle année.


vendredi 10 décembre 2010

Une petite idée, 5, une décoration de noël chaque année comme tradition

Une petite tradition de noël.
 

Choisissez (ou confectionner vous-même) une  décoration pour le sapin de Noël.
Prévoyez un moment familial spécial  où vous en ferez don à votre enfant et où il pourra l’accrocher au sapin. Vous pouvez organiser pour cela une soirée spéciale avant noël qui deviendra une jolie tradition.  Cette soirée pourra être présentée dans votre calendrier de l’avent.
Le petit plus : Quand il sera plus grand, votre enfant pourra partir de la maison avec une boîte remplie de décorations de noël !!!

 

jeudi 9 décembre 2010

L’union européenne interdit les biberons contenant du bisphénol A

« Le Bisphénol A (BPA) est un composé chimique issu de la réaction entre deux équivalents de phénol et un équivalent d'acétone.
Le Bisphénol A est utilisé à l'heure actuelle comme monomère pour la fabrication industrielle par polymérisation de plastiques de type polycarbonate et de résines époxy. (…)
 Le Bisphénol A (BPA) agit comme un perturbateur endocrinien et est impliqué dans des affections aussi         variées que les problèmes de reproduction, l’obésité, les cancers du sein et de la prostate, le diabète, les dysfonctionnements thyroïdiens, les problèmes d’attention chez les enfants et les troubles du développement neurologique. L’exposition en bas âge peut augmenter une prédisposition aux cancers en affectant la programmation génétique du développement des individus. »
Extrait du texte sur le bisphénol dans le site réseau environnement santé.
En tant que maman, je suis sensible à la santé de mes enfants et j’ai donc été interpellé par le problème du bisphénol A depuis quelques temps déjà. Dans le désir de toujours « essayer » de faire de notre mieux pour nos enfants, nous avons décidé avec mon mari de nous renseigner pour donner  ce qui nous paraît le moins dangereux pour nos enfants. Mon petit a eu un biberon sans bisphénol A, nous avons utilisé un biberon de la marque green to grow. Mon bébé aura aussi son biberon sans bpa car maintenant les biberons avec bisphénol A sont interdits en Europe.

Voici un article de France info qui aborde le sujet : France info
Pour poursuivre votre réflexion sur le sujet je vous conseille le blog Parents Durables et si vous désirez acheter des biberons ou tout autres produits sans bisphénol A voici quelques site : http://www.brindilles.fr/, http://www.sans-bpa.com/.
Je vous souhaite une bonne réflexion.


mardi 7 décembre 2010

Préparation de Noël : les cartes de vœux

Cette année encore, je profite de Noël pour préparer avec me enfants des petites cartes de voeux que nous distribuerons. Je ne cherche pas la perfection dans ces cartes mais plutôt qu’ils passent un moment agréable en les confectionnant et aussi en les distribuant par la suite.
Nous avons donc commencé la confection des cartes de cette année. Je leur ai montré avant de commencer différents modèles trouvés  sur ce site et ils ont choisis ce qu’ils désiraient faire:


Voici d’autres idées venant du même site:




Je vous souhaite une belle période de préparation de noël.

dimanche 5 décembre 2010

Noël

Il y a des lumières partout dans la ville, c’est la période de noël. Cette période de l’année, pour moi, est extrêmement liée à la famille. Que de souvenir en cette période ! 
Des images qui me reviennent chaque année mais aussi des odeurs, des goûts, des mots : neige, sapin, chocolat, saumon, bricelet (merveilleux petits gâteaux), gants, obscurité (à l’extérieur), bougies, cadeaux, famille, etc.

Pour mon mari les mots liés à cette fête sont bien différents : soleil, plage, cocotier, tamales, etc.
Malgré cela notre désir est le même, permettre à nos enfants de se créer des souvenirs en famille de cette période (devenue bien commerciale). Nous désirons qu’ils se forgent leurs mots signifiant cette période et pour cela, nous créons nos traditions familiales.
Les enfants aiment les traditions car elles favorisent un sentiment d’appartenance, d’identité et de sécurité en tant que famille. Ils se réjouissent à l’avance de ce moment particulier en famille. Pour les adultes cela leur permet d’avoir un moment sans penser au travail ou aux différentes tâches quotidiennes. Ces traditions, qui bien souvent se transmettent  de générations en générations, aident à façonner la famille en créant des liens.

Je vous souhaite à tous de pouvoir créer avec vos proches, que ce soit vos enfants, vos amis, votre famille, etc., un moment particulier pour cette période.

jeudi 2 décembre 2010

Observer nos enfants

Depuis quelque temps, j’essaye de connaître mieux mes enfants. Je me suis donc mise à écrire chaque mois mes réflexions sur eux. Pour pouvoir faire ces réflexions, j’apprends à observer mes enfants. Cela m’est d’autant plus utile à l’approche des fêtes pour choisir le cadeau idéal à chacun,  qui correspond à leur centre d’intérêt.
J’observe les activités qu’ils font à la maison : à quoi jouent-ils ? Quels sont les jeux qu’ils aiment ?
J’observe aussi comment ils jouent : doucement, fort, à plusieurs, tout seul, etc. Ensuite j’observe comment ils sont durant la journée, au matin, le soir, durant le repas. Comment ils gèrent les difficultés, la fatigue, la joie ? Quels sont leurs centres d’intérêt ?
C’est très intéressant car grâce à cette observation, on découvre des choses chez nos propres enfants. Ensuite on peut essayer de nourrir leur centre d’intérêt en éveillant leur curiosité.
J’écris tout pour prendre du recul et pouvoir comprendre bien les informations et puis  cela reste comme un souvenir. J’ai donc un journal pour mes enfants, journal qui peut d’ailleurs être ou individuel ou familial. Vous pouvez aussi le garder comme cadeau pour votre enfant quand il sera plus grand.
Mais le plus important, c’est que cela nous aide à mieux comprendre nos enfants et à chercher la meilleure manière  pour les faire avancer et grandir  !


« Prenez de temps en temps des notes sur ce que vous voyez - elles permettront de garder une trace intéressante de son comportement à différents âges et vous aideront à repérer l’émergence d’un type de comportement particulier à un moment donné. »

mercredi 1 décembre 2010

Une variante du calendrier de l’avent : les flocons de neige

Cette année est une année particulière car comme je l’avais mentionné , nous partons dans le pays de mon mari (Mexique) pour les fêtes. Nous partons avant noël et mes enfants en sont très excités. J’ai donc créé, en m’inspirant de ce site, un compte à rebours. Le voici :



Chaque jour à partir d’aujourd’hui, ils enlèveront un petit flocon. Quand il n’y en aura plus, c’est que nous prendrons l’avion pour le soleil ! Cette idée complète le calendrier de l’avent, ou elle pourrait le remplacer (dans ce cas, nous pourrions y ajouter au dos une activité de noël comme dans l'idée originale du site).

Je vous souhaite à tous un bon mois de décembre.

lundi 29 novembre 2010

Préparation de noël: calendrier de l'avent

Le mois de décembre approche et nous préparons notre calendrier de l’avent. Depuis l’année dernière, nous faisons un calendrier où chaque jour ils reçoivent quelque chose concernant noël, cela peut être aussi un petit billet expliquant une idée d’ activité que nous ferons ensemble ce jour-là. Voici un échantillon d’idées:
-           Autocollant en étoiles pour décorer les cartes de vœux.
-           Recette pour faire des petits gâteaux de noël.
-           Petit sapin en papier (ou en bois) à décorer.
-           Des chenilles métalisées pour faire des boules à mettre sur le sapin.
-           Matériel pour faire un bricolage de moutons ou d’anges.
-           Personnages de la crèche  (mon mari a dessiné sur une feuille le fond de la crèche qu’ils rempliront   au fur et à mesure).
-           Téléphoner à la grand-mère pour lui chanter un chant de noël.
-           Se promener en ville un soir pour voir les lumières de noël.

Maintenant, dans quoi mettre tout cela ? L’année dernière j’avais fait des petites pochettes:


Cette année, j'ai mélangé 2 idées :


Voici d’autres idées très intéressantes :
                                                                 Grandir  avec nathan

                                                         Vos questions de parents


                                                                   Tête à modeler
                                                                      eighteen 25

Maintenant nous attendons le 1 décembre pour commencer à ouvrir tout cela!


vendredi 26 novembre 2010

Créer le merveilleux

On pourrait dire qu’une femme au foyer (comme je le suis) est une femme qui vit dans les couches, les lessives, les repas et j’en passe. On pourrait peut-être dire que c’est une femme qui ne s’épanouit pas beaucoup…
Je pense que je fais partie de ces quelques femmes qui sont vraiment épanouies dans leur vie à la maison.
Changeons le regard, voyons dans notre quotidien, dans le banal  le merveilleux !
C’est banal de regarder mon bébé de 5 mois passer de longues minutes à observer attentivement ses mains.
Cela peut paraître banal de préparer de bonnes crêpes avec mon petit.
Aider mon grand à faire ses devoirs peut sembler bien ennuyeux.
Pourtant, c’est merveilleux la capacité d’observer d’un nouveau-né, de déchiffrer sa main. C’est merveilleux de passer un moment avec son petit et de préparer ensemble quelque chose qui réjouira toute la famille. Et c’est si extraordinaire de pouvoir participer à l’éducation de son grand, de l’aider.

Profitons de ces banalités, de ce quotidien qui paraît quelque fois si ennuyeux ou désintéressant et qui pourtant est si merveilleux. Ce sont ces choses du quotidien qui nous aident à grandir, à nos enfants et à nous!

ps: Félicitation à mon amie qui vient d'avoir une petite fille !

jeudi 25 novembre 2010

Que faire avec des bâtonnets de glace ?

Récemment, pour une idée de dessert j’avais acheté des bâtonnets de glace en bois. Mon grand observant le paquet de bâtonnets me demanda si on pouvait faire un bricolage avec… pourquoi pas ? Il y a énormément de choses à faire avec ces bâtonnets.
Nous avons eu l’idée  de dessiner sur une feuille un décor, comme pour un théâtre, et de coller des personnages (dessinés sur une feuille auparavant) sur les bâtonnets. Il ne reste plus qu’à jouer. Mon grand a choisi un thème très masculin : les voitures inspirées du film « Cars ».

mercredi 24 novembre 2010

Comment motiver les enfants à aller dehors ?

Le plus grand de mes enfants n’est plus trop motivé par aller dehors depuis le début de la période plus froide. Au bout de quelques minutes il râle …
J’avoue que je n’étais pas très motivée non plus, mais nous essayons de sortir quand même sachant combien il est important pour chacun de prendre l’air et de rester proche de la nature.
M’inspirant de ce site , j’ai préparé une petite course aux trésors dans la nature : chaque élément de la nature est dessiné sur une petite fiche qui est attachée à leur cou par une ficelle ainsi qu’un crayon. Avec cette fiche ils partent à la recherche des éléments qu’ils déposeront au fur et à mesure dans leur sac de toile.


Ensuite ils pourront imaginer ce qu’ils pourront créer avec ces objets !


Je me suis replongée aussi dans un super beau livre que j’avais acheté  il y a quelques temps déjà.
4 saisons d’activités nature en famille qui nous aide entre autres choses à  préparer pratiquement une promenade dans la nature.
Ce livre donne aussi des idées de jeux à faire dehors, comme le jeu de l’alphabet (repérer dans la nature ce qui commence par chaque lettre de l’alphabet) ainsi que des modes d’emploi pour faire un arc et des flèches, des nids d’oiseaux, des créations de boue, des eaux parfumées, etc.
Munissons-nous de créativité, d’imagination et partons avec nos enfants (et même sans d’ailleurs) à la découverte de la nature !
Bonne ballade.

mardi 23 novembre 2010

Que faire quand le bébé devrait arriver d’un moment à l’autre?


Mes grossesses n’ont pas été très faciles : une bonne période au repos, la peur du prématuré et pour finir, un bébé qui ne va pas sortir avant le terme.  N’empêche, à chaque fois je me suis fait avoir, dans le sens que je n’étais absolument pas prête à aller jusqu’au bout de la grossesse, ce qui donne une femme qui perd patience !
Alors que faire durant cette période ?
-           le sac de maternité (je ne vais pas revenir sur une liste dont vous avez sûrement reçu de votre hôpital).
-           DORMIR, je sais combien on peut être lourde à cette période finale de la grossesse et combien dormir peut devenir une utopie mais bon, essayez !
-           Prenez l’air, cela relaxe d’aller faire une belle promenade dans la nature et cela  pourrait aussi faire accélérer le travail !
-           Sortez avec votre mari. Au fond, pourquoi pas ? Vous êtes encore un couple même si le bébé prend de la place.
-           Mettre un message sur votre répondeur qui dit : toujours rien mais on vous  informera !
-           Allez chez le coiffeur et vous faire chouchouter un peu.
-           Profitez… de ces coups de pieds dans le  ventre, de la sensation d’être à deux.


Et puis, bon accouchement !

Ps : en faite, je pense à une chère amie qui devrait bientôt accoucher !

dimanche 21 novembre 2010

Boîte à tartines

Nous habitons en Belgique (depuis 1 an et demi ) et ici c’est le pays des tartines. Mes enfants mangent à l’école chaque midi des tartines. Il existe quelques écoles qui proposent des repas chauds mais elles ne sont pas majoritaires. Il existe aussi dans certaines écoles la possibilité de rajouter une soupe chaude aux tartines de nos enfants.
Quand on vient d’ailleurs il faut s’habituer… tout d’abord il faut acheter la boîte à tartines et la gourde (qui est quand même plus pratique et écologique qu’acheter une bouteille d’eau tous les jours ou des petits jus).


Ensuite, il n’y a plus qu’à se creuser la tête pour trouver des idées … que mettre sur la tartine ? que mettre dans la boîte si nous désirons rajouter quelque chose ?
J’ai passé un bon moment à réfléchir et à trouver des idées que je vais partager avec vous, bien sûr ces idées peuvent aussi servir pour des pique-niques
A mettre sur les tartines  et à accompagner par exemple  avec du fromage ou de la viande :
-           Pâté d’olive vertes à faire soi- même (il suffit de mixer des olives dénoyautés avec un peu d’huile d’olives).
-           Pâté d’haricots rouges.
-           Pâté d’avocat : guacamole.
-           Pâté de pois-chiche : houmous.
-           Pâté de champignon.
-           Fromage à tartiner.
-           Pâté végétal.
Varions le pain des tartines, utilisons  des tortillas, des crêpes, du pain complet, multi-céréales, du pain au lait, etc.
Sinon nous rajoutons dans la boîte à tartines (en plus des tartines) :
- des petites tomates,
- des petites mozzarellas,
- des yaourts liquides,
- des morceaux de fruits frais,
- des fruits secs,
- des petits biscuits ou un petit morceau de gâteau fait maison,
- des olives.
Si vous avez d’autres idées je  serais ravie que vous les partagiez avec nous.
Vous pouvez trouver d’autres idées dans ce livre : « Mes p'tites gamelles : Manger bio au bureau » de Cléa ; ce livre est très inspirant !

jeudi 18 novembre 2010

Être différent de ses enfants

« Vous l’avez adopté ? »
« De quelle nationalité il est  cet enfant ? »
Ce sont des phrases que j’ai déjà entendu quand les gens ne connaissent pas le père… quand les gens connaissent le père ça donne des fois cela :
« Le gêne mexicain est vraiment fort ! »
« Franchement de toi ils n’ont absolument rien pris »

Mais moi ce que je ressens c’est de la fierté :
Je suis fière et même très fière que mes enfants ont la peau plus obscure, qui réagit super bien au soleil…
Je suis fière de leur trait bien mexicain…
Je suis fière qu’ils se sentent mexicains…
Je suis fière de tout cela car  j’aime  voir mon mari dans mes enfants…
Et puis moi, je suis là, et je le vois dans le caractère de mes enfants …
mais surtout dans le fait qu’ils m’aiment et que je les aime tout simplement !

lundi 15 novembre 2010

Notre arbre généalogique

Nous vivons, mon mari et moi, loin de nos familles depuis déjà plusieurs années. Depuis la naissance de nos enfants, nous avons cherché par différents moyens de leur faire connaître nos familles malgré la distance. Pour cela il fallait qu’ils les voient, donc, nous avons imaginé différentes solutions visuelles :
-           Tout d’abord nous avons confectionné un petit album photo avec à chaque page un membre de la famille. Cet album a été utilisé pendant 2 ans.
Après nous avons déménagé et nous avons voulu quelque chose intégrant  la décoration de notre maison, nous avons pensé à l’arbre généalogique :
-           Nous avons dessiné sur le mur de la chambre des enfants un énorme arbre où nous avons accroché des petits cadres avec la photo de chaque membre de la famille.

Plus tard, nous avons à nouveau déménagé et cette fois-ci nous avons décidé de changer notre arbre :
-           Nous avons cherché une énorme branche que nous avons installée dans notre salon et nous avons utilisé de nouveaux les cadres. Les photos encadrés des grands-parents sont installés au pied de l’arbre (sur un meuble), les cadres  représentant les membres de notre foyer sont accrochés à l’arbre, les cadres représentant les oncles, tantes et notre nièce sont accrochés sur les murs, d’un côté la famille de mon mari et de l’autre la mienne.

Une autre idée sur le web.
Mes enfants aiment regarder leur arbre représentant leur famille. Quand leur petit frère est né et à la naissance de leur cousine, ils ont immédiatement demandé à les rajouter sur l’arbre.

« J'imagine ma famille comme un arbre.
Un chêne ou peut-être un érable. Immense et droit, il tient la garde.(…)
Lorsque j'aurai fait le tour de la terre, c'est au pied de cet arbre familier
que je viendrai me reposer,(…) »
Denis Meunier

dimanche 14 novembre 2010

Une petite idée, 4, souvenir des premières instants de la vie de bébé

Pour ne pas oublier les premières minutes de vie de votre bébé.
Prenez des photos  juste après l’accouchement. Malheureusement, je l’ai fait seulement pour mon troisième bébé et je le regrette beaucoup ! Faites des photos par exemple  des premiers habits du bébé, du bébé contre le sein de sa maman, du bébé sur la balance, le poids inscrit sur la balance, etc.
Vous serez si heureux de revoir ces photos !

vendredi 12 novembre 2010

Apprentissage d’une maman : la persévérance

J’essaye de trouver des idées pour mes enfants, pour améliorer notre quotidien et le leur, je fais un plan pour  réaliser l’idée, je suis super motivée et … fiasco ! Si vous saviez le nombre d’idées que j’ai pu avoir pour mes petits et qui n’ont absolument pas marché !
Pendant ma dernière grossesse, j’avais voulu rajouter sur notre tableau un carton peint pour pouvoir accrocher, grâce à un ruban velcro, la météo du jour … cela a marché une journée - et encore je suis gentille !  Que faire ? J’ai rangé le matériel créé, je le ressortirais peut-être à un autre moment. Ce n’était sûrement pas le bon moment.
Au fond, je pense plutôt que ce n’était pas la bonne activité. Il y a souvent une différence entre notre enthousiasme et l’enthousiasme de nos enfants ! Je me souviens d’un atelier  que j’avais suivi sur la sécurité de nos enfants où, en guise d’introduction, l’animatrice nous avait demandé de nous mettre dans des souliers d’enfants, qu’elle avait placés sur la table devant nous.


Nous avons regardé ces chaussures d’un nouveau point de vue ! Nous nous sommes rendu compte que nous avons souvent du mal à nous mettre dans les souliers de nos enfants !
C’est aussi comme cela que nos enfants nous apprennent à avoir de la persévérance, à regarder avec leurs yeux, jusqu’à ce qu’on trouve ce qui est adapté à eux, ce qui leur plaît !

mercredi 10 novembre 2010

Des couches lavables

« Quelle horreur ! Des couches lavables ! Mais tu retournes à l’époque de nos grand-mères ! »
Je crois avoir moi aussi dit des choses similaires… Pourtant durant ma  dernière grossesse, nous avons décidé avec mon mari que nous investirions  dans  des couches lavables, pour essayer. Les raisons étaient : le budget super élevé des couches jetables, les problèmes de fesses rouges qu’avaient eues mon petit, la quantité de poubelles que cela engendrait et la facilité par la suite de devenir propre plus rapidement ! Nous avons trouvé un chouette magasin près de chez nous où la vendeuse a pris du temps pour nous expliquer  le fonctionnement des couches. J’ai aussi une amie qui m’avait déjà expliqué beaucoup de choses sur le sujet ! J’ai été convaincu par un système  moins écœurant et compliqué que ce que j’avais imaginé.
Depuis que mon bébé a 1 mois (il en a 5 maintenant) il porte cela tous les jours sauf la nuit et quand nous partons toute la journée.
Mon opinion : au début cela faisait  des fesses énormes à mon bébé mais plus il grandit moins cela se voit. Il n’a plus les fesses rouges, je fais d’énorme économie et je contribue, à ma façon,  à prendre soin de notre planète. Le bonus c’est que j’ai beaucoup moins de fuites avec les lavables qu’avec  des couches jetables !
Il faut au début prendre le temps de s’organiser :
- Trempage ou non des couches avant lavage ? Nous avons décidé de ne pas faire tremper les couches dans de l’eau car je lave une fois par jour.
- Où installer la table à langer ? Le mieux est de l’installer près d’un point d’eau pour pouvoir  rincer la couche (ce qui permet un lavage plus efficace).
- Quelles couches ?le choix est assez grand, voici ce que nous utilisons à la maison :
Panda organic Popolini  qu’il faut accompagner d’une culotte de protection  VentoBravo Popolini  ( il en existe d’autres). Avec ces couches là je n’ai jamais eu de problèmes de fuites.

Nous avons aussi acheté une TE1 BumGenius Organic  qui a l’avantage d’avoir tout en Un (d’où le nom TE1)  donc sans culotte de protection mais qui sèche beaucoup moins vite. J’ai eu quelques fuites mais je pense que j’exige beaucoup plus d’une couche lavable que d’une jetable (qui me fait encore régulièrement des fuites conséquentes).
Nous rajoutons du papier protecteur dans la couche que je jette dans la poubelle en cas de selle mais que je peux laver et réutiliser en cas de pipi seulement.
Vous pouvez acheter aussi un sceau pour entreposer vos couches avant lavage (très utile si vous ne les lavez pas tout de suite car il faut es faire tremper).
Pour plus de détails et de précision je vous invite à aller voir cet article très précis. Vous pouvez aussi aller voir dans le site internet du magasin où j’ai acheté les miennes et demander leur dossier "couches lavables" !
 Où les acheter ?   
-       Brindilles
-       natilloo
-       Nous avons eu la chance (habitant en Belgique) de trouver un très bon magasin à Rixensart LUNA VIOLETTE.

Voici un sujet auquel vous pouvez  réfléchir  durant la période de nidification. N’oublions pas que de toute manière, nous devons être à l’aise avec le sujet et quoi qu’on décide en tant que parents, nous ferons de notre mieux !


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...